Flagrant délice 2

20171228_015630

J’envoie un message à Noire lui annonçant que je vais terminer tard au travail. Elle me répond quelques minutes plus tard, ne cachant pas son impatience de me retrouver mais me fait savoir qu’elle saura attendre jusqu’à mon arrivée, terminant son sms par un《si je ne peux plus patienter je ferais appel à Purple》ponctué de points de suspension et d’un émoji faisant un clin d’oeil. Je lui dit que je vais faire au plus rapide et reçois une nouvelle volée de points de suspension pour toute réponse.

Ma journée de travail s’achève enfin un peu après 21 heures et avant de prendre la route j’envoie un nouveau sms à ma chère compagne avec qui je n’ai pas eu d’autre échange depuis ses points de suspension. Je lui annonce qu’il me reste environ une heure de travail pour la surprendre par mon arrivée et lui demande ce qu’elle fait de beau. Elle répond qu’elle est dans son lit avec son smartphone et qu’elle surfe parmi les réseaux sociaux. Je lui dit que ouf, j’ai craint que Purple n’ait pris ma place et elle me répond que si je tarde trop cela pourrait arriver! Pendant le trajet nous échangeons quelques nouveaux jusqu’à ce que j’arrive chez Noire. Je gare ma voiture un peu plus loin que sa maison pour qu’elle n’entende pas le bruit identifiable de mon véhicule et j’entre discrètement dans sa cours pour rejoindre l’entrée du sous-sol. Je pénètre sans bruit dans la maison tout en réduisant la luminosité de mon téléphone et en le plaçant en mode silencieux. Je sais que mon amante est dans sa chambre à l’étage car j’ai vu la lumière par sa fenêtre. Je me déchausse puis monte au rez-de-chaussée en remerciant les escaliers de béton, pousse la porte qui reste toujours entrebâillée et progresse discrètement dans le second escalier qui mène au palier de l’étage. Afin d’occuper son attention j’envoie un sms à Noire lui annonçant que je viens de monter en voiture pour venir chez elle, puis je m’approche de sa chambre dont la porte est entrouverte et je jette un rapide coup d’oeil. Je la vois prendre son téléphone lorsqu’elle entend la sonnerie du sms et lire le message. Elle me répond qu’elle m’attend et je la relance en lui demandant ce qu’elle fait. Elle me dit qu’elle lit tout en pensant à moi. Lorsqu’elle repose son téléphone je la vois glisser ses mains sous la couette et à ma grande surprise je me rends compte, à ses yeux clos et sa tête légèrement rejetée en arrière, qu’elle est en train de se caresser. Je lui renvoie discrètement un message en lui disant que j’aimerais bien qu’elle me fasse la lecture, mais à condition qu’il s’agisse d’un roman érotique… 《ah oui?…》me questionne-t-elle, et je lui dit que je me glisserais sous la couette, entre ses jambes écartées, et que pendant qu’elle me ferait la lecture je ferais courir ma langue sur son sexe. J’observe sa réaction et la vois me répondre que je devrais plutôt faire attention sur la route. Puis elle repose son smartphone et je la vois prendre Purple qui était sous la couette. Elle repousse cette dernière au bout du lit et je la découvre nue alors qu’elle porte toujours des vêtements de nuits, ce qui m’amène à penser qu’elle a du commencer à se caresser depuis un certain temps avant mon arrivée.

20171228_015728.jpg

Elle met en fonctionnement les vibrations et dès qu’elle pose le bout du sex-toy dont je lui ai fait cadeau contre son clitoris son corps se tortille malgré elle. Noire écarte ses grandes lèvres d’une main et applique le vibromasseur pendant un long moment sur son bouton d’or puis le fait descendre afin de l’enfoncer lentement dans son vagin. C’est trop d’excitation pour moi et je m’écarte de la porte pour me déshabiller en silence. Mon membre est tendu, raide, et je le caresse doucement lorsque je m’approche à nouveau de l’entrebâillement de la porte. J’assiste alors au spectacle de ma maîtresse faisant aller et venir Purple avec lenteur dans sa chatte. Au bout d’un moment elle le ressort luisant de mouille et, après avoir arrêté les vibrations, le porte à sa bouche et commence par le lécher timidement avant de le sucer avidement. Elle le fourre à nouveau dans sa chatte et met davantage de ferveur dans les va-et-vient qui suivent tandis que moi-même je me masturbe à pleine main. Je me décide à lui renvoyer un texto lui annonçant un retard du à un accident bloquant la circulation sur l’autoroute. Elle me lit et répond aussitôt《oh non》Je lui demande pourquoi cette réponse déçue et elle réplique par un timide《je me remémore ce matin, quand je t’ai surpris en train de sentir ma petite culotte avec un de mes bas sur le sexe…》《je t’ai choqué?》《sur le coup j’avoue que j’ai été très mal à l’aise》《mais visiblement ça n’a pas duré》lui dis-je en ajoutant un clin d’oeil souriant. 《Je ne te cache pas que ma première impression a été de trouver cela choquant et même malsain… puis la curiosité l’a emporté et j’ai fini par être excitée par les circonstances et puis… j’ai mouillé ma petite culotte… et je la mouille à nouveau…》Je lui écris alors qu’elle n’a qu’à utiliser Purple, ce à quoi elle répond《c’est de toi dont j’ai envie, que tu me fasses l’amour…》Constatant que je ne parviens pas à la faire sortir de sa réserve et que son côté prude l’emporte dans ses sms je décide de recourir à un langage plus cru pour tenter de la pousser hors de ses retranchements :《à défaut de moi tu devrais utiliser Purple comme tu me l’as dit cet après-midi! Je t’imagine le faire aller et venir dans ta chatte… tu pourrais même le sucer lorsqu’il serait couvert de ta cyprine… comme tu le fais parfois quand je t’offre ma bite après t’avoir pénétrée…》J’observe sa réaction à la lecture de cette provocation et je la vois enfiler encore une fois son gode dans son vagin en mode vibrations pour se faire du bien. Puis elle prend quelques instants pour m’écrire《et ensuite?…》auquel je réponds《imagine-moi face à toi en train de profiter du spectacle de tes cuisses écartées, de ta chatte offerte, de tes lèvres ouvertes et ton clitoris gonflés par le désir tandis que tu fais coulisser Purple en toi, dégoulinant de ta mouille…》Je constate aux gémissements qu’elle émet lors de la lecture de mes messages que ceux-ci participent à faire monter son excitation. Elle tape rapidement un nouveau sms avant de reprendre les va-et-vient de Purple. Je lis sur mon téléphone《et toi que fais-tu?》et lui réponds《moi je masse mes couilles d’une main et branle ma queue de l’autre, en admiration devant le spectacle du corps superbe de ma belle amante qui se donne du plaisir…》Je vois et entends son désir redoubler à la lecture de ma réponse et elle prend à nouveau le temps de rédiger《et tu ne voudrais pas approcher à côté de moi pour que je puisse te caresser tout en me masturbant?》Sentant qu’elle commence à se débrider un peu je lui envoie《j’accepte avec plaisir de m’approcher et de t’offrir ma bite mais que veux-tu en faire?》《la prendre bien fermement dans ma main et te… branler… jusqu’à ce que tu mouilles toi aussi…》et lisant enfin un mot cru dans son message je le lui fais aussitôt remarquer《mais quel langage, je ne reconnais pas la Noire à laquelle je suis habitué!》《c’est ta faute mon cher Rouge, il ne fallait pas me faire aimer certaines pratiques particulièrement jouissives… à côtoyer un gourmand de sexe comme toi cela fait diminuer mon côté prude… et là j’aurais très envie de branler ta bite et de l’attirer vers ma bouche pour la sucer…》et par la porte entrebâillée je la vois sortir un Purple tout reluisant, le glisser dans sa bouche et le sucer tel une véritable bite.

20171228_015655

《Tu peux sucer ton jouet》lui écris-je, ce à quoi elle répond《je viens de le sortir de ma chatte… il dégouline… il est imprégné de mon goût》《je le vois, tu le suces avec autant d’ardeur que s’il s’agissait de ma bite》Je la vois surprise à la lecture de ce texto et me demander 《comment ça tu le vois?》Je choisis ce moment pour pénétrer dans la chambre, nu, arborant une splendide érection luisante de mon humidité, et se voyant prise en flagrant délit de masturbation, Noire remonte immédiatement sur elle la couette. Je lui dis alors qu’il est beaucoup trop tard pour faire montre de pruderie et approche suffisamment pour prendre le coin de la couette. Doucement je commence à la redescendre et ma maîtresse me laisse dévoiler son corps désirable. 《Continue ce que tu faisais》lui dis-je et, timidement, elle dirige le vibromasseur entre ses cuisses et, le remettant en mode vibrations aléatoires, se masse le clitoris. Je la regarde faire et de sa main libre elle écarte ses grandes lèvres pour s’offrir pleinement à mon regard. Je ne peux m’empêcher de prendre mon sexe et me masturbe lentement. Noire fourre Purple dans sa chatte et le fait aller et venir de plus en plus vite tout en caressant son bouton d’or. Je tourne la tête vers son visage et nos regards se croisent. Je lis sur ses traits et dans ses yeux le plaisir monter jusqu’à la subjuguer. Ses yeux se ferment alors, son corps se cambre de manière très marquée et dans un long râle mêlant plaisir et soulagement mon amante jouit sous mes yeux. Lorsqu’elle reprend ses esprits et me regarde elle lit le ravissement dans mon regard. Elle tend alors une main pour écarter a mienne, empoigne ma bite et me branle lentement. Elle m’attire au ras du lit en même temps qu’elle se place au plus près du bord et accélère les va-et-vient de sa main tout au long de mon membre dressé. Elle plonge son regard dans le mien et je sens sa main accélérer encore tout en serrant davantage. Mon bassin se prend à remuer malgré moi de manière incontrôlable et ma compagne sens ma jouissance proche. Elle veille à me branler vigoureusement en maintenant ma bite orientée vers sa poitrine menue et n’a pas à attendre bien longtemps avant qu’un jet de sperme l’asperge, aussitôt suivi par d’autres et de sa main libre elle entreprend de se caresser les seins, étalant amoureusement foutre sur elle.

20171228_022244《Tu vois, à force de te cotoyer je perds toute pudeur》me dit-elle en arborant un large sourire《et je crois bien que ça me plait…》ajoute-t-elle en m’attirant à ses côtés…

Publicités

4 commentaires sur “Flagrant délice 2

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :