Transgressions 6 – un cap

épisode 6 a

Bleue embrasse Vert à pleine bouche puis, sans qu’elle s’y attende, je pose ma langue sur le gland de Vert et je le lèche en terminant mon mouvement entre les fesses de ma maîtresse afin qu’elle sente bien quel parcourt ma langue vient d’effectuer. Elle tourne vivement la tête et assiste au deuxième coup de langue que j’effectue lentement pour qu’elle n’en perde pas une miette. Elle ondule instantanément de la croupe pour emprisonner la bite de Vert entre son cul et ma langue. Fixant intensément Bleue du regard je m’attelle à lécher avec ardeur le gland et l’anus qui me sont offerts. Vert se remet à pousser de longs râles tandis que Bleue minaude en ondulant du bassin. Elle ne cesse de me regarder les lécher et je vois que ce spectacle l’excite à sa façon de se mordiller la lèvre inférieure et de remuer les fesses. Elle me demande soudain de venir l’embrasser. Je stoppe aussitôt mes coups de langue et le travail de mes mains, la fixe du regard en tenant la queue de Vert éloignée de ses fesses. Indécise quant à cette réaction de ma part elle se redresse un peu et peut ainsi voir ce que font mes mains. Je recommence à branler doucement la bite et à masser les couilles. Je lui dit d’attendre un instant pour un baiser, lui lance un clin d’œil accompagné d’un grand sourire et je me penche en avant pour prendre le gland de notre compagnon de soirée dans ma bouche.

épisode 6 c

Je fais glisser mes lèvres le long de sa bite et pratique quelques va-et-vient puis je m’arrête pour me tourner légèrement de manière à voir Bleue et je constate qu’elle me sourit pendant que je fais jouer ma langue tout autour du gland. Je le prends à nouveau en entier dans ma bouche et le pompe avec l’ardeur du débutant, une main le tenant bien tendu, l’autre malaxant ses couilles, puis j’arrête mes mouvements et je serre mes lèvres autour de la base de son gland. Il se cambre et ondule de plaisir et je sens qu’il mouille sur ma langue. Je me redresse alors, attrape Bleue par les hanches et le fait s’empaler sur la bite tendue. Elle recommence à le baiser et je file l’embrasser à pleine bouche, qu’elle sente le goût de la queue de Vert dans ma bouche. Puis je lui glisse à l’oreille qu’il est temps de le faire jouir et je retourne derrière eux. Je plaque ma main gauche contre les fesses de Bleue et lui caresse l’anus, y enfonçant de temps à autre un doigt. Ma main droite prend la bite de Vert et je le branle pendant qu’il baise mon amante. Je plaque ma bouche contre le périnée de Bleue et peux ainsi la lécher elle ou bien la queue qui va et vient. J’entends des « c’est bon », des « encore », des « plus fort », des râles, des gémissements. A un moment, sans crier gare, je sors la bite de la chatte, je lèche la chatte en branlant la bite puis je la suce en doigtant la chatte. Je les emboîte à nouveau l’un dans l’autre. Je sens leur plaisir monter et je les aide à atteindre les sommets. Délaissant Vert mes mains écartent les fesses de Bleue et je fouille son anus de la langue. La sentant proche de la jouissance Vert l’attrape par les hanches et lui donne de grands coups de reins, la baisant avec ardeur. Et elle nous crie son plaisir lorsque la jouissance vient, sa chatte est inondée et la queue qui la fait jouir est luisante quand elle en sort. Chaque coup de bite arrache un râle à Bleue qui n’en finit plus de jouir. Des spasmes parcourent son corps et la font tressauter. C’est un orgasme d’une rare intensité qui la laisse pantelante… Et le moment est venu de s’occuper de Vert. D’une main je prends ses couilles pour les masser, de l’autre sa bite pour la branler. Bleue de remet un peu et reprends ses va-et-vient sur la queue que je tiens bien tendue tout en la masturbant, elle le baise à son tour. Il gémit, nous râle des « c’est bon » et des « je vais jouir » en se cambrant de plus en plus. Chaque fois que Bleue s’empale sur lui il se tend un peu plus. Sa queue est dure comme de l’acier. Bleue le sent au bord de la jouissance et se relève, se décale sur le côté. Je me recule pour la laisser terminer la partie. Elle me remercie d’un sourire et prend sans attendre les couilles et la bite dans ses mains et se met aussitôt à le branler avec une grande résolution. Vert est au paroxysme du plaisir, tellement cambré que ses fesses sont très au-dessus du lit. Il articule péniblement un « oh je viens » dans un souffle et un puissant jet de sperme jaillit très haut avant de retomber sur sa poitrine et son ventre pendant qu’il pousse un long râle de jouissance en même temps que Bleue, dans un sursaut, pousse un petit cri de surprise et de joie d’assister à un tel spectacle. Un second jet tout aussi puissant que le premier monte encore plus haut, presque à la verticale cette fois, et retombe sur les mains de Bleue qui s’empresse joyeusement d’étaler tout ce sperme sur les couilles et la bite de Vert qui à présent nous crie son plaisir. La jouissance semble pour lui aussi très intense car des spasmes puissants le secouent à chaque nouvelle giclée qui jaillit de sa bite. Il faut avouer que Bleue sait particulièrement y faire car pendant qu’une main tient fermement la base du membre l’autre ne branle que le gland lubrifié par le sperme, offrant à Vert un délicieux supplice décuplant sa jouissance. Il se tord dans tous les sens, n’en finissant pas d’éjaculer, demandant à Bleue d’arrêter tant elle le rend fou de plaisir. Elle continue bien sûr, le masturbant tant qu’il éjacule et même un peu après, prenant bien soin d’étaler le sperme sur les couilles de Vert, sa queue, son ventre et sa poitrine.

épisode 6 d

Dès qu’il n’est plus sujet à des spasmes elle s’allonge contre lui et continue de caresser cette queue qui l’a rendu elle aussi folle de plaisir quelques minutes auparavant. Je les laisse à leur repos bien mérité en m’éclipsant silencieusement. Refermant doucement la porte je me retrouve nez à nez avec Mauve, totalement surpris de la trouver là…

A suivre?

Publicités

4 commentaires sur “Transgressions 6 – un cap

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :