La cire de bougie chaude, une torture délicieuse. Conseils + vécu.

Pour commencer cet article, je voudrais préciser une chose. Les jeux de cire et de bougies sont couramment utilisés dans les pratiques bdsm mais comme pour toutes les pratiques, il est primordial d’en avoir envie, d’en parler, et de franchir les étapes à son rythme.

 

Wax_play_on_back

Place aux conseils : Il faut d’abord connaître le seuil de tolérance à la douleur du soumis/ de la soumise, mais sache que la chaleur dégagée par une goutte de cire est sans danger pour le corps humain; toutefois les parties poilues sont à éviter ainsi que le visage. La densité de la chaleur dépend aussi de la composition de la bougie et de la hauteur de laquelle elle tombe : plus la distance entre la peau et la bougie est importante, plus longue sera la chute de la cire et moins elle sera chaude sur la chaire.

Je te déconseille fortement d’utiliser de la cire d’abeille car elle est plus chaude que la cire naturelle contenant de la paraffine, à cause des résidus de miel qui la composent.

Beaucoup de boutiques vendent des bougies spéciales souvent larges et noires, ou rouges, mais pour un premier test tu peux en acheter une bas de gamme, pas forcément faite pour le bdsm.
Les parties les plus réceptives en sensations sont bien sûr les parties génitales et les tétons. Tu peux aussi pour aténuer la douleur, enduire la soumise d’huile de massage avant la séance. Pour augmenter les sensations, alterner la cire chaude et un glaçon sur la peau semble être un bon compris. Par contre il faut toujours un linge mouillé près de soi en cas de trop forte chaleur, si la soumise n’en peut plus.

Pour ce test de la cire, j’avais vraiment très peur. Nous étions dans son appartement quand il m’a fait la surprise de sortir une bougie de sa valise, large et rouge. Mon maître m’a ordonné de me coucher sur le dos, sur son lit, barre d’ecartement en place lui donnant un accès complet à mon intimité, jambes ouvertes sans pouvoir les refermer, et il m’a bandé les yeux. J’ai directement dit « stop ». Trouillarde comme pas deux, il sait pourtant y faire avec moi. Il a refusé d’arrêter et m’a dit de lui faire confiance pour cette séance, qu’il avait au préalable essayé sur lui (ce qu’à mon sens tout bon maître fait.) et que la douleur n’était que plaisir, qu’il allait faire couler la cire d’abord de très haut pour ne pas me brûler. Et c’est ce qu’il a fait. La cire est tombée en petites gouttes sur mon nombril, a perlé sur mes seins, mon bas ventre, mon pubis. Je le voyais incliner la bougie, sans pouvoir fuir. Il y allait tout doucement, ce qui ne faisait qu’augmenter mon appréhension d’un cran. C’était exquis. Je sursautais en sentant la première rencontre avec la chaleur, mais bientôt mes sens étaient aux aguets et ma libido réclamait d’autres bons soins. J’avais le corps couvert de petites taches rouges qui durcissaient progressivement , je tremblais, j’en voulais encore.

Il a diminué progressivement la distance entre la bougie et mon corps, pour finalement me donner plus de sensations avec la chaleur.

J’ai vraiment adoré cette séance, et il me tarde de recommencer cela. Par contre, attention à prévoir un drap spécial, car la cire de bougie tâche et peut s’effriter en petites miettes. On a eu le plaisir après la séance de devoir nettoyer les draps haha !

 

 

Et toi ? Dis-moi en commentaire si tu as déjà essayé la cire de bougie, et si ça t’a plu ou si tu en as envie !

 

 

 

A très vite pour d’autres articles,

 

Doucecharmeuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :