Comment je prépare et rédige un test de sextoys ? (Partenariat )

Coucou loulou, coucou louloute aujourd’hui je reviens te parler de mes tests de sextoys. Je rédige souvent des articles dans le cadre de partenariats plus que pour mes achats personnels donc je vais me concentrer sur le test de ces objets en particulier.

Depuis que tu me suis, quelques boutiques m’ont contactée ou alors je suis venue vers elles pour tester leurs objets et rédiger un avis objectif sur mon blog. Mes seules conditions: pouvoir te dire la vérité, ne pas devoir mentir et forcément faire un article élogieux. Et mes partenaires ont toujours accepté ça, donc quand tu lis un test de sextoys, sois assuré que je ne te raconte que mon réel ressenti bien qu’il reste personnel et propre à chacun.

Tout test commence d’abord par rentrer en contact avec une boutique, choisir une liste d’objets qui me plaisent et attendre le colis. Parfois il arive plein, et parfois il ne contient qu’un objet sur les 4/5 proposés.  Certaines boutiques gardent la surprise quant aux toys envoyés quand d’autres envoient un mail pour me prévenir.

Une fois le colis arrivé (et attendu avec impatience, je me retiens de ne pas harceler de facteur !) je le déballe directement comme une enfant à Noël !

C’est là que je prends en photo l’emballage et les boîtes ainsi que ce qu’elles contiennent. Je mets l’objet à recharger, lis son mode d’emploi, et j’attends généralement le lendemain pour l’essayer. Et ça crois-moi c’est une vraie torture !

Certains objets me donnent envie de leur sauter dessus directement mais d’aures me font plus peur, ou alors je n’ai pas le temps.

Il est important pour moi de les essayer et de prendre des notes sur mes premières impressions de plus en plus précises, en ayant le temps de me détendre. Je choisis donc des moments bien spécifiques où je suis tranquille. Je teste souvent l’objet seule dans un premier temps, mais pour un article complet j’aime le faire essayer par la suite à monsieur, puis le mettre à l’épreuve durant une partie de jambes en l’air tous les deux.

Pour les plugs par contre, il lui est arrivé de les essayer seul, en me téléphonant.

Je prends donc des notes par petits mots clés ou phrases, puis je mets en ordre tout ça en me faisant un plan sur un post-it (même si je sais qu’à un moment donné ça va partir en cacahuète.) Je reprends les caractéristiques visibles sur le site, mets des photos, rédige une intro et une conclusion. (bonne élève t’as vu !).

Dans 90% des cas, j’écris l’article en plusieurs jours voire semaines car je privilégie mes études. Mais parfois, j’ai un élan d’inspiration et je rédige en une nuit trois articles complets. Je les relis le lendemain, les corrige, les mets en forme, termine avec une mise en page et des couleurs sympas, les partage sur les réseaux et les range dans le blog. Ça y est, c’est le moment de valider la publication et de prévenir les partenaires. Parfois ils me demandent de rajouter des photos, ou m’encouragent à poursuivre dans mes tests.

J’ai toujours eu affaire à des gens compétents et compréhensifs, à l’écoute, qui acceptent mes conditions de ne pas poster de photos trop hards, de ne pas polluer mon article avec 15 pubs qui clignotent, et prêts à m’échanger les objets défectueux.

… Sauf une fois où une boutique visiblement très mal renseignée a osé me dire « Ah oui bah en fait on annule le partenariat vos photos sont trop pornographiques » Seriously, guys ? Je leur ai cordialement répondu de faire un tour sur mon blog avant de débiter de telles bêtises ! Je n’ai jamais eu de réponse, évidemment 😉

Je range ensuite mes objets essayés et lavés dans deux boites distinctes, une pour les sextoys et leurs recharges et l’autre pour tout ce qui touche à la lingerie, au corset, aux porte-jarretelles …

Après avoir rédigé mon article j’aime bien comparer mes impressions avec celles des autres testeuses et testeurs, et poster des photos de mes test sur twitter. Je relis une dernière fois ce que j’ai écrit, quelques mois plus tard, pour rajouter des détails (mes ressentis) parfois nouveaux, avec du recul.

C’est toujours un peu stressant de cliquer sur le bouton d’envoi, mais j’en suis souvent plus excitée que toi, ça m’amuse énormément: j’ai hâte d’avoir des retours, et d’en essayer un nouveau.

Je sais que tout ça, que je puisse tester des objets et être lue en y prenant beaucoup de plaisir, c’est grâce à toi, toi et toi, alors promis si je reçois des objets en double je les ferai gagner !

 

J’espère que cet article t’a plu, n’hésite pas à me laisser un commentaire.

 

Doucecharmeuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :